La BD polonaise

Faisant suite à la peinture polonaise, il n’est pas inintéressant de nous arrêter sur ces créateurs qui sont en quelque sorte les continuateurs de l’art pictural, adapté au monde moderne : les dessinateurs de bandes dessinées. Dans ce domaine, les Polonais ne font pas défaut.

Grzegorz ROSINSKI, né en 1941 en Pologne

Tous les amateurs de bandes dessinées connaissent la B.D. « THORGAL », série de fiction héroïque.
Saviez-vous que le dessinateur en est un Polonais, Grzegorz ROSINSKI ?

Cette BD compte plus de 7 millions d’albums vendus.
Elle mêle savamment science-fiction, aventure et mythologie ; Son succès est dûe à la collaboration du scénariste Van Hamme avec le graphiste Rosinski.
« Thorgal » paraît en 1977 dans l’hebdo « Tintin ».
On connaît également Rosinski pour sa B.D; relatant les aventures du « Comte Skarbek ».
Grzegorz Rosinski – qui jusqu’en 1982 vivait et créait en Pologne – a quitté son pays au moment de la loi martiale instaurée à ce moment par le régime communiste. Il s’est installé en Suisse.

Il déclare « qu’il se nourrit de littérature qu’il transforme en images ».

En ce qui concerne la Pologne, il déclara lors d’une interview en 2004, lors d’un exposition qui lui fut consacrée à Paris :
« Je reconnais de moins en moins mon pays, qui laisse ses cultures populaires disparaître peu à peu.
Mais j’y retourne de temps à temps pour manger quelques plats typiques qui me manquent »…

(Voilà qui confondra, j’espère, ceux qui ne savent pas apprécier la cuisine polonaise !)

Il y en a d’autres, des dessinateurs de B.D. Polonais :
Deux d’entre eux : Krzysztof GAWRONKIEWICZ et Grzegorz JANUSZ ont remporté le concours des « Jeunes Talents  européens » d’Arte en 2004.
Leur album « Essence » dont tous deux sont co-créateurs, a été élu parmi plus de 600 oeuvres reçues.

On peut citer également Jacek FRAS et GRUSZCZYSK qui contribuent à créer une BD nationale.

La BD polonaise a de beaux jours devant elle. Elle n’a pris son envol que dans les années 1980.
Mais auparavant, elle avait quelques héros pour enfants :  « Bolek et Lolek » et aussi le charmant animal Koziolek Matolek, un bouc roi de la gaffe.

Publicités
Catégories : 5 - Arts & Sciences | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :